Gaîté lyrique

Lidija et Sanja BIZJAK, piano à quatre mains

 

Vendredi 26 juillet à 20h
Hager Forum

 

  

Du Portrait de famille de la famille Mozart aux duos de sœurs (Labèque, Pekinel, Lafitte...), fort est de constater que le piano à quatre mains est souvent une histoire de famille.

 

 

La formule est généralement un succès, et le tandem Bizjak — Lidija (l’aînée) et Sanja (sa cadette) ne déroge pas à la règle, poursuivant cette heureuse complémentarité pour nous emporter dans un florilège d’œuvres de la belle et colorée musique moderne française.

 

Programme

Renaud de Vilbac — Les Contes d’Hoffmann - Bouquet de Mélodies à 4 mains
André Messager — Deuxième valse dédiée à Vincent d’Indy
Mél Bonis — Les Gitanos, valse espagnole
Olivier Métra — Aragonaise-valse
Hector Ollivier — Orphée aux Enfers d’Offenbach, pot pourri en forme de Fantaisie

Emmanuel Chabrier — Espana
Maurice Ravel — Rapsodie espagnole
Maurice Ravel — La Valse  (arr. pour piano à 4 mains par Lucien Garban)

  

billetterie


 

Lidija et Sanja Bizjak

Les deux sœurs Bizjak, Lidija (l’aînée) et Sanja (la cadette) forment un duo de pianistes atypique. Douze ans les séparent mais la musique classique les rassemble.
Elles se produisent en duo depuis 2002 après avoir fait leurs preuves comme solistes. Originaires de Belgrade, d’abord formées par Zlata Males, elles intègrent, à quelques années d’écart, le Conservatoire National Supérieur de Paris, dans la classe de Jacques Rouvier.
En 2002, elles interprètent notamment le Concerto pour deux pianos et orchestre de Mendelssohn avec la Philharmonie de Belgrade. Mais c’est surtout lors de leur concert au festival de Laon en 2004 que ce duo se distingue. Ensemble, elles remportent le Concours Avant-Scène au Conservatoire National Supérieur de Paris en 2005 et sont invitées à jouer à Paris les Concertos pour deux pianos et orchestre de Mozart à la Cité de la Musique, et celui de Poulenc à Radio France.
La suite de leur parcours est à la mesure de leur talent : invitées au théâtre Mogador, au musée d’Orsay, à la salle Gaveau, aux festivals de La Roque d’Anthéron, à la Folle journée de Nantes, à Nohant, Sully, Auvers-sur-Oise, au « Lisztomania » de Châteauroux, au BEMUS de Belgrade… Elles remportent en 2005 deux prix spéciaux au prestigieux concours de duo de piano de l’ARD de Munich. En 2008-2009, la scène internationale s’ouvre à elles, avec l’immense succès remporté lors de leur première invitation aux prestigieux BBC PROMS de Londres avec le Britten Sinfonia sous la baguette de Ludovic Morlot, ainsi que par leurs débuts au Japon lors de « La Folle Journée » à Kanazawa et à Tokyo. Lidija et Sanja se sont produites avec de prestigieuses formations orchestrales telles que le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Picardie… Régulièrement invitées par les radios et les télévisions françaises et étrangères, chacune de leur apparition est chaleureusement saluée par la presse et enthousiasme le public.